Ail et cancer

ail et cancerL’ail s’est toujours vu attribué de nombreuses vertues thérapeutiques. Récemment de nombreuses études indiquent que la consommation d’ail réduit le risque de tumeurs cancéreuses colorectales.

Des expériences menées chez les animaux montrent que les composants de l’ail nommés sulfures d’allyle empêchent la formation des tumeurs coliques et leur croissance. Les sulfures d’allyle ont un effet toxique sur les cellules cancéreuses en tuant les lignées cellulaires anormales. Des souris atteintes de leucémie ont eu leurs nombres de tumeurs réduites après injections de ces composants de l’ail.

En dehors de ces effets précis, rien n’a été prouvé médicalement au sujet de l’ail pour l’instant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer