Bébé : les différents modes de garde

Difficile de choisir le bon mode de garde qui conviendra tant au bébé qu’aux parents. Selon leurs principes ou leur porte monnaie, les parents peuvent choisir entre différents modes de garde. Les familles bénéficient d’aides allouées par les organismes et qui permettent de diminuer les frais engendrés. Plusieurs possibilités : crèche, assistante maternelle, garde à domicile.
 
La garde à domicile :
Ce mode de garde se fait au domicile des parents avec une personne qui est employée de maison. Son expérience personnelle est souvent sa seule formation et aucun suivi ou formation n’est garanti.
Selon la convention collective des particuliers employeurs, le salaire peut-être supérieur ou égal à 6,67e par heure, déjeuner inclus. Il est possible de les payer sous forme de chèque emploi service.
 
L’assistante maternelle indépendante :
L’assistante maternelle est une personne qui peut accueillir à son domicile des enfants (au maximum trois). Précédemment, elle aura été agrée par le Conseil Général de sa région.
L’assistante maternelle doit garantir l’accueil, l’éveil, le développement et la sécurité de votre enfant durant le temps où il lui est confié.
Le salaire de l’assistante maternelle est établi par une fiche de paie. Il ne tient pas compte de vos revenus.
Il est fixé à un minimum de 2, 25 fois le Smic horaire et ne peut excéder 5 fois le Smic horaire (approximativement 35 euros/jour par enfant), en dehors des diverses indemnités (frais d’entretien, de repas…).
Cette formule offre une plus grande souplesse dans les jours et heures d’accueil, tout comme en cas de maladie de votre enfant,
De plus, les famille peuvent bénéficier du versement sans condition de ressources de la PAJE et de réductions d’impôts.
En revanche, la qualité d’accueil est propre à l’assistante maternelle et il y a moins d’encadrement qu’en crèche familiale. Les familles sont employeurs, elles doivent donc assumer la gestion administrative (fiche de paie, déclaration,…) et les absences de l’assistante maternelle.
 
La crèche collective :
Les enfants sont accueillis de 3 mois à 3 ans toute la journée dans des locaux, encadrés par des professionnels de la petite enfance tous diplômés (auxiliaires de puériculture, éducatrices, puéricultrices)
Les deux parents doivent impérativement travailler lors de l’admission du bébé.
Le tarif est déterminé en fonction du nombre d’enfants et des revenus, soit en moyenne un coût de 1,52 à 30,49 euros/jours. Une déduction d’impôts est réalisable sur les dépenses engagées.
 
La crèche familiale :
C’est le compromis entre l’assistante maternelle et la crèche collective puisque l’enfant est gardé au domicile de l’assistante maternelle qui est elle même placée sous l’autorité d’une crèche.
L’enfant bénéficie 1 ou 2 fois par semaine d’une rencontre avec les autres enfants de la crèche.
Le tarif varie selon les revenus et le nombre d’enfants comme pour la crèche collective et est versé à la directrice de la crèche et non directement à l’assistante maternelle. Une déduction d’impôts est aussi réalisable.
 
La crèche parentale:
C’est une crèche gérée par une association de parents encadrée par des spécialistes de la petite enfance et agrée par les PMI.
Selon un planning, chacun des parents, qui y a inscrit leur bébé, participe à la vie de la crèche (courses, repas, animations …).
Le coût est fonction du revenu parental. Une déduction d’impôts est possible.

1 commentaire

  1. Monique 7 décembre 2009

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer