Bisphénol A : danger confirmé

Bisphénol A : danger confirmé

L’Agence de sécurité sanitaire tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme sur les risques liés au bisphénol A, produit chimique très couramment utilisé. Le BPA est classé « perturbateur endocrinien » et déjà interdit depuis janvier 2011 en France dans les conditionnements de produits alimentaires destinés aux enfants de moins de trois ans.

Bisphénol A : danger confirmé

L’exposition au bisphénol A est provoquée à 80 % par les produits alimentaires (boîtes de conserve, bonbonne d’eau) mais également par les tickets de caisse.

L’Agence de sécurité sanitaire met en garde les femmes enceintes pour la mise en danger des enfants à naître : «Les effets identifiés portent sur une modification de la structure de la glande mammaire chez l’enfant à naître qui pourrait favoriser un développement tumoral ultérieur».

Les caissières et les personnes qui manipulent des papiers thermiques comportant du BPA sont également largement exposées, d’autant plus quand elles sont enceintes.

Les contenants alimentaires comportant du bisphénol A seront interdits en France à partir du 1er janvier 2015.

Bisphénol A : danger confirmé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer