Calvitie précoce et cancer de la prostate

calvitie précoce et cancer de la prostateUne étude française, menée par l’équipe du Pr Philippe Giraud (Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris) , associe calvitie précoce et risque de cancer de la prostate.
 
On parle de calvitie précoce quand celle-ci survient vers 20 – 25 ans. « Ce n’est pas parce que les gens perdent leurs cheveux à 20 ans qu’ils auront un cancer » souligne le Pr Giraud. Cependant cette étude permettra de mieux cibler les personnes à risque et ainsi de mieux orienter le dépistage du cancer de la prostate qui ne présente aucun symptôme.
 
En cause, la testostérone, c’est un excès d’hormone masculine qui provoque une calvitie précoce et bien plus tard un cancer de la prostate.
 
L’apparition d’une calvitie vers l’âge de 40 – 50 ans est dite « commune », elle est souvent due à un facteur génétique ou un problème de cuir chevelu.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer