Ce qu’ il faut savoir sur la congélation des ovocytes

Pour des raisons de santé ou personnelles, certaines femmes ont recours à la congélation de leurs ovocytes afin d’augmenter leurs chances de concevoir un enfant. Si cette pratique est de plus en plus répandue dans de nombreux pays, en France elle n’est autorisée que dans quelques cas précis. Mais concrètement en quoi consiste cette technique et que dit la loi française sur le sujet?

La pratique de congélation d’ovocytes a  pour but de prévenir le vieillissement des ovules dont la quantité et la qualité diminuent  fortement à partir de 35 ans. Pour certaines femmes qui veulent des enfants mais qui n’ont pas ce projet dans l’immédiat ou qui ont des problèmes de santé, avoir recours à cette technique est une solution.

En quoi consiste la congélation des ovocytes?

En raison du volume et de la teneur en eau des gamètes féminine, la technique de congélation des ovocytes a été problématique pendant de nombreuses années. En effet des cristaux se formaient dans l’ovocyte, l’altérant lors de la décongélation. Puis une nouvelle technique de congélation ultra-rapide a été mise au point, évitant la modification de la structure des ovocytes. La vitrification (tel est le nom de cette technique) consiste à plonger les cellules directement dans l’azote liquide à -196°C permettant ainsi  aux ovocytes de rester intacts lors de la décongélation.

Grâce à ce processus de congélation,  la fertilité d’une femme est alors préserver, permettant ainsi de planifier les cycles de procréation assistée (PMA) de manière programmée. Une femme désirant utiliser ses ovocytes congelés devra suivre un traitement qui consistera à féconder in vitro (en laboratoire) les ovocytes, en utilisant le sperme du conjoint ou d’un donneur. Puis les embryons formés seront transférés dans l’utérus de la patiente, qui aura subi au préalable une préparation de l’endomètre (muqueuse qui tapisse l’utérus) pour faciliter l’implantation embryonnaire.

Il faudra attendre deux semaines afin de savoir si la patiente est bien enceinte. Pour cela le médecin pratiquera une prise de sang pour mesurer les taux d’hormone béta hCG, l’hormone de grossesse.

Toutefois cette technique n’est pas infaillible et selon le Pr. Belaisch Allart, il  faudra entre 20 à 25 ovocytes pour espérer une naissance.  Avec 8 ovocytes congelés de bonne qualité, une femme peut espérer 60% de naissances.

Que dit la loi en France ?

En France, depuis la loi relative à la bioéthique de 2011, l’autoconservation est légale. En revanche la congélation d’ovocytes n’est autorisée que dans 2 cas précis :

  • En cas de traitement médical et de pathologies susceptibles d’altérer la fertilité. De ce cas l’assistance médicale à la procréation – AMP – (ou procréation médicalement assistée – PMA -) est autorisée.
  • En cas de don d’ovocytes.  Une femme peut faire un don d’ovocytes anonyme et gratuit au profit d’autres femmes affectées par un problème de fertilité. Dans ce cas la conservation d’un certain  nombre de ses ovocytes pour son propre usage est alors autorisée au plus tard jusqu’à ses 43 ans.

Néanmoins nombreuses sont les femmes qui, en France, ne peuvent pas avoir accès à l’autoconservation de leurs ovocytes car leur cas ne rentre pas dans le cadre légal. Elles devront alors se tourner vers un pays voisins pour pouvoir y avoir recours. En effet la Belgique, la Grande-Bretagne, l’Espagne ou l’Italie ont déjà ouvert la pratique de la congélation (vitrification) d’ovocytes à toutes les femmes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer