Comment se déroule une séance de méditation pleine conscience ?

La méditation pleine conscience ou encore mindfulness est une étape primordiale du bouddhisme. Elle consiste à focaliser pleinement son attention sur le moment présent et à analyser les sensations ressenties. Peu importe la durée ou le lieu, seule la pratique régulière compte. Mais concrètement comment se déroule une séance de méditation pleine conscience ?

Importée aux Etats-Unis dans les années 1950, la pleine conscience a trouvé plusieurs applications en psychologie et en thérapie comportementale, telles que la réduction du stress ou des troubles de l’alimentation, ainsi que la prévention de la dépression. Beaucoup de gens et de spécialistes vantent les bienfaits de la méditation pleine conscience sur le stress.

Il est possible de s’y adonner seul car la méditation pleine conscience n’est autre qu’un éveil au monde. Pour ce faire il faut prendre pleinement conscience du moment présent, centrer son attention sur l’instant et sur tout ce que vous êtes, sur ce que vous ressentez. Il faudra se libérer de nos préjugés pour ôter des filtres nous empêchant de voir véritablement

La détente est une condition nécessaire à la pratique. Avant sa séance de méditation, si l’on est trop tendu notamment physiquement, il est possible de pratiquer quelques exercices de yoga ou quelques étirements pour se mettre en condition.

La méditation pleine conscience peut être pratiquée en s’asseyant. Il faut ensuite porter toute son attention sur les informations qui nous parviennent au travers de nos sens. On peut choisir un support pour sa séance de méditation : l’observation du souffle, des pensées, d’un son extérieur, du goût de la nourriture. Dans tous les cas, il faudra partir de l’objet de l’attention (objet physique ou spirituel) et prendre conscience, progressivement, de votre contact à cet objet, de votre manière de l’envisager, de ce qu’il crée en vous, de ce que ces sensations vous apportent.

Il est également possible de pratiquer la méditation en marchant. Dans ce cas l’attention sera focalisée sur le mouvement du corps, sur votre respiration, sur la manière dont vos muscles travaillent pour tenir votre posture. Chaque pas sera réalisé en pleine conscience afin de dégager la réalité de toute chose, selon les enseignements bouddhiques à l’origine.

La pratique de ce type de méditation peut se faire de manière formelle ou s’intégrer dans la vie quotidienne. Au moment du repas on pourra par exemple prendre quelques minutes pour se concentrer sur les sensations, le goût, sans se laisser distraire par un écran ou par des pensées parasites.

Enfin il est bon de savoir qu’il existe aussi des sites internet et des applications mobiles qui permettent de pratiquer la méditation pleine conscience chez soi.

Laisser un commentaire

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer