Entrainement: petit déjeuner ou pas ?

La question du petit déjeuner quand on s’entraine est une des questions sans fin (et avec ou sans faim :-)) du sportif.

Tout coureur du matin sait qu’avec un petit déjeuner dans le ventre, il aura du mal à courir et devra aussi parfois trouver un endroit tranquille environ 20 minutes après avoir commencé à trotter ..La course à pied (et en général tout sport) fait travailler les abdos et autres muscles entourant l’estomac, sans compte l’oesophage qui a du mal à fonctionner sans aigreur quand le corps est sollicité.

Juste un thé ou un café peut aussi faire mal.

Par ailleurs, il est connu et reconnu que courir à jeun est l’idéal pour perdre du poids mais aussi pour « performer » dans une course.

Ceci dit, le petit déjeuner amène beaucoup d’énergie et de ce qui est nécessaire et indispensable dans une journée.

Il s’ensuit que si l’entrainement ne se fait pas tôt le matin, le petit déjeuner n’est pas une mauvaise chose et même une très bonne comme le montre un récent post de l’excellent blog http://ylmsportscience.blogspot.fr/2015/05/basics-are-you-athlete-that-skips.html

entrainement avec petit déjeunerAttention ! Comme d’habitude en sport, chaque individu a ses propres caractéristiques et répond différemment à des sollicitations identiques.

Tout dépend aussi du type de sport qu’on fait, du but recherché et de l’environnement dans lequel on vit.

Si on court ou on fait du sport pour maigrir, le petit déjeuner peut être optionnel, si on ne se bourre pas aux autres repas et si on est en mode « commando » pendant une courte période sans instituer le « non petit déjeuner ».

Si le but est de gagner de la masse, le petit déjeuner sera indispensable mais peut-être constitué d’autres aliments que des tartines et du café.

A propos de café, le choix de la boisson du petit déjeuner est important.

L’eau (si possible quasiment un litre au réveil, surtout pour celles et ceux qui veulent maigrir, qui la boiront bien froide de préférence) est essentielle (même en cas de saut du petit dej..).

Pour le reste, thé et café peuvent être un peu trop acides pour les estomacs fragiles ou ceux qui en consomment déjà dans la journée.

Le thé vert, à la mode, est assez dangereux en grande quantité, car il va enlever aussi bien les toxines que les sels minéraux utiles à l’organisme.

Finalement, un bon chocolat chaud n’est pas si idiot que ça..

Au fait, une boisson lactée, 30 minutes après un effort, aide à reconstituer les muscles cassés ..

Et avec ça ?

Un yaourt peut être aussi un bon pis aller.

Les barres ? Beaucoup de marketing et de frais .. sans vraiment d’intérêt (autant manger une poignée de flocons d’avoine ou de céréales).

Le pain ? Bien si on n’en abuse pas car pain = sel..

Biscottes ? Pareil même si avec du miel, 2 ou 3 biscottes ne peuvent pas être trop lourdes.

Les oeufs ou les fruits ? Fausse bonne idée pour les coureurs qui auront du mal à les digérer et auront peut-être mal ailleurs :-))

Si l’entrainement n’est pas extrême et ne dure pas plus d’une heure, essayez de vous passer de petit déjeuner et voyez ce qui se passe au bout d’une semaine ou 2 (sans compenser par ailleurs).

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer