Eviter le cancer du sein

Même si le cancer du sein se soigne de mieux en mieux si il est détecté à temps, on peut AUSSI atténuer le risque de développement d’un cancer du sein (dans le cas où il est hormonosensible) ou éviter une récidive par des comportements simples.

Manger moins pour éviter le cancer du sein: la graisse fabrique des oestrogènes via les androgènes concentrés dans ses cellules (adipocytes); cela contribue à l’imprégnation hormonale favorable au développement du cancer du sein; c’est moins le surpoids qui est inquiétant que la répartition des graisses: un gros ventre accroît le risque de cancer du sein.

Manger mieux pour éviter le cancer du sein: trop d’acides gras font presque doubler le cancer du sein; consommer au moins 5 fruits et légumes par jour pour leurs vertus antioxydants et privilégier certaines graisses -moins saturées (comme les viennoiseries, barres chocolatées, pizzas) et plus de graisses végétales (comme l’huile de colza et d’olive).

Surveiller son cholestérol pour éviter le cancer du sein: le cholestérol est souvent le signe d’une alimentation désordonnée et d’un gros ventre, augmente le risque cardiovasculaire et du cancer du sein; manger mieux et moins aide à résoudre le problème.

Eviter l’alcool pour éviter le cancer du sein: l’alcool dégrade me fpoe en empêchant les enzymes de celui-ci d’inactiver les oestrogènes circulants, disponibles pour favoriser un cancer hormonosensible; dès une verre de vin par jour, le risque de cancer du sein augmente de 9% par rapport au risque de base.

Bouger pour éviter le cancer du sein: L’activité physique et le sport donnent une moindre secrétion d’oestrogènes, une masse grasse moins importante et permet de diminuer le risque de cancer du sein de 30 à 40% si l’on pratique simplement une marche rapide de 30 minutes 5 à 7 fois par semaine. L’activité physique est d’autant plus utile tant qu’on n’a pas d’enfants et ceci dès la puberté et la période qui précède une première grossesse.

Faire un bébé pour éviter le cancer du sein: lors d’une grossesse, les cellules des glandes mammaires se différencient et protègent du cancer.

Allaiter pour éviter le cancer du sein: on agit ici toujours sur les oestrogènes, en les faisant moins circuler; l’allaitement permet de bloquer la secrétion des hormones ovariennes; le risque de cancer du sein diminue de 5% par moins d’allaitement.

Attention aux traitements hormonaux à la ménopause: on a mis en évidence une augmentation du risque de cancer du sein chez les femmes qui utilisent un THM (traitement hormonal de la ménopause); il faut préférer associer un progestatif naturel et un oestrogène transdermique en patch.

Contrôler son stress pour éviter le cancer du sein: le stress influence la progression d’un cancer du sein; les récepteurs hormonaux sont sensibles au stress chronique; il faut traiter les dépressions et juguler le stress.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer