Exercices avec extenseurs

Les extenseurs sont un vieil appareil de sport et de musculation. On peut en trouver de partout à moins de 20 ou 30 euros chez Decathlon, Go Sport ou Amazon (cf petite pub en bas).

extenseur

Un extenseur a en général 5 brins qu’on peut enlever pour moduler la résistance de l’élastique. Pour tester actuellement le modèle standard, on peut vous dire que si on garde les 5 brins, c’est dur ! ne prenez pas un faux extenseur avec UN seul brin même si vous êtes une « faible » femme 😉 Des extenseurs à 5 brins un peu moins résistants existent. Un extenseur  UN brin ne vous servira pas longtemps et sera une dépense inutile.

Un extenseur permet de travailler la plupart des muscles, chez soi ou dehors ou en salle de manière simple, sans dépenser autant qu’avec les TRX.

Un extenseur c’est facile à transporter, ça ne consomme pas d’énergie sauf la votre.

Voici quelques exemples d’exercices avec extenseur , suivi d’une vidéo.

En anglais, les extenseurs sont appelés « chest expanders » mais cet appareil sert à d’autre chose que la musculation de la poitrine.

 

  • exercices extenseurs pour les biceps : position debout ou assise, une poignée de l’extenseur bloquée sous le pied du côté du biceps qu’on va exercer, une autre dans une main : on fléchit le bras pour faire travailler le biceps. Debout, veillez à la position du dos et à avoir un mouvement droit avec le coude placé. Vous pouvez bloquer le coude sur votre aine. Si vous enlevez un ou plusieurs brin(s) de l’extenseur, il est plus facile d’enlever à partir d’un côté de veiller à ce que le côté où il y a un brin soit à l’extérieur du corps por éviter un déséquilibre de la poignée. Assis, vous pouvez avoir le bras à l’extérieur du genou pour bloquer le coude mais aussi à l’intérieur, en vous penchant un peu (le dos droit) afin d’isoler l’effort sur le seul biceps.
  • pour les pectoraux ou deltoides : debout, prenez l’extenseur par les poignées (une dans chaque main); bras écartés devant au niveau de la poitrine,, bras ni au dessus ni au dessous des épauls. Tirez ensuite sur les extrémités en écartant les bras, en veillant à ce que ça ne soit pas trop dur car cela risque de vous causer plus de mal que de bien et de faire forcer un côté. Pour ce mouvement, soignez particulièrement la symétrie. Ne cherchez pas à forcer ! Le dos, c’est dangereux. cet exercice peut faire travailler un peu les pectoraux mais si ce sont ceux-ci qui vous intéressent, faites plutôt des pompes !
  • pour les triceps : attention c’est technique ! Vous êtes debout, vous levez le coude 😉 passez le bras comme pour vous gratter l’oreille, coude bien parallèle à la tête, dans l’axe du corps. L’extenseur pend derrière votre dos, vous attrapez l’autre poignée par l’autre main qui servira de point fixe et vous tirez votre coude plié vers le haut: le triceps doit avoir mal. Pendant le mouvement, seul le bras bouge en le tendant vers le haut.
  • muscle de l’épaule et du bras : position debout, une poignée dans chaque main, écartez les bras de chaque coté à hauteur de la poitrine et ramenez un bras vers le ventre tandis que l’autre ne bouge pas et reste tendu de l’autre coté. Attention à ne pas tordre le buste d’un côté ou de l’autre et à « ressentir » l’effort uniquement sur les parties à travailler;
  • pour le dos mais aussi les bras : position debout, buste un peu penché vers l’avant en gardant le dos bien droit, on bloque une poignée sous un pied et on tient l’autre dans la main du même coté. On remonte le coude vers l’arrière, sans partir vers la droite ou la gauche, et on redescend.

Dans tous ces exercices, il faudra persévérer mais les faire lentement, en surveillant bien la symétrie du corps, la position de la tête, du dos et des pieds.

SENTEZ l’exercice pour localiser l’effort dans le muscle à travailler !
Si jamais vous entendez un craquement, notamment dans le dos: ARRETEZ l’exercice immédiatement (l’exercice est soit mal fait soit non adapté à votre morphologie). ceci arrive souvent avec l’exercice qui renforce les trapèzes (extenseur devant soi et on essaie de tirer de chaque côté).

Pensez aussi à votre respiration: on souffle quand on FAIT l’effort. On souffle donc quand la résistance s’effectue.

Vus pouvez aussi parfaitement coupler des exercices avec extenseurs ET un protocole Tabata .

Il existe des exercices avec extenseurs pour les jambes mais autant faire des fentes, des relevés; c’est aussi bien. Gardez l’extenseur pour les muscles qu’on a du mal à travailler dans aucun matériel.extenseurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer