Injections et risques pour la santé

Les injections de Botox, acide hyaluronique, collagène sont-elles risquées pour la santé ?

Tout dépend du produit de l’état de santé de l’injecté(e) et du praticien qui fait l’injection.

Une injection n’est jamais un acte anodin !

La nature du produit mais aussi la façon dont il injecté et où déterminent le risque de l’acte.

carla bruni botoxUne injection peut toujours être suivie d’une rougeur passagère, d’un ou plusieurs petits bleus ou d’un léger gonflement. Ces effets secondaires durent environ une semaine.

La toxine botulique à visée esthétique (Vistabel, Azzalure) est un médicament et a donc fait l’objet détudes cliniques et de tests de sécurité pour obtenir l’autorisation de mise sur le marché seulement pour « la correction temporaire des rides verticales intersourcilières chez l’adulte de moins de 65 ans ».

Les médecins qui utilisent la toxine botulique dans d’autres buts le font donc sous leur entière responsabilité. et doivent en informer leurs patients.

L’expérience montre qu’un mal de tête est souvent un des effets secondaires de l’injection de ce produit.

Certains médecins proposent d’injecter des produits qui durent plus longtemps dans la peau (Sculptra, Radiesse, Atlean). Si ces produits sont injectés en évitant certaines zones comme les zones péribuccales et périorbitaires, les risques sont minimes. Ces produits peuvent toutefois induire des nodules ou granulomes, boules légèrement indurées et inflammatoires avec des périodes de crise et d’accalmie qui disparaîtront avec le produit, 18 ou 20 mois après l’injection. Le Sculptra peut créer une fibrose.

Les produits comme le Dermalive ou l’ Artecol, qui ne se dégradent pas dans la peau peuvent déclencher des inflammations, des nodules ou des érythèmes transitoires après l’injection.

arielle dombasleA long terme, il existe des cas de granulomes de constance pierreuse plus ou moins volumineux parfois défigurants.

Les injections dans la bouche peuvent provoquer un sourire asymétrique ou une fuite salivaire.

Dans le cou, la gêne peut être respiratoire en cas de dose trop importante.

Restylane, Juvederm, Téosyal, Glytone et Stylage sont des produits qui utilisent  l’acide hyaluronique.

Les réactions sont minimes. Exceptionnellement, une nécrose due à une erreur technique ou une réaction inflammatoire peut se développer. On voit alors un kyste (granulome). Ces effets sont transitoires et ne laissent pas de traces.

Dans les lèvres, les injections peuvent induire un gonflement plus ou moins important 12 à 24 heures après l’injection. Ce gonflement disparaît en principe après 48 heures. Une sensation de cartonnage peut durer une dizaine de jours.

Dans les cernes, une injection d’acide hyaluronique peut créer une couleur bleutée surtout sur les peaux fines.

Dans une zone du visage déjà injectée un acide hyaluronique injecté dans un produit encore présent peut entraîner la formation de granulomes ou provoquer des réactions inflammatoires avec rougeurs, gonflements et démangeaisons.

2 commentaires

  1. Elisa 19 mars 2010
  2. Mme Gros 23 janvier 2013

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer