La cigarette éléctronique chez les lycéens

La cigarette électronique chez les lycéens commence à prendre un nouvel essor. Comme les adultes, les jeunes l’utilisent pour se sevrer des cigarettes mais pas seulement.

La cigarette éléctronique chez les lycéens

La mode de la cigarette électronique chez les lycéens  se ressent dans les établissements scolaires. Comme le montre une enquête faite sur Europe 1 , certains proviseurs se retrouvent face à des jeunes qui « vapotent » mais ne fument pas et se doivent d’imposer de nouvelles règles pour éviter tout débordement.

Aux États-Unis une étude montre  une augmentation du nombre de jeunes ayant expérimenté des cigarettes électroniques. En France, les données de Paris Sans Tabac (PST) de 2012 publiée en début 2013 montrent une expérimentation par près de 8% des collégiens et lycéens.  Si le plus souvent ce sont jeunes fumeurs de tabac ou de cannabis qui optent pour la cigarette électronique,  il s’avèrent que  certains non-fumeur tentent aussi l’expérience.

Il faut néanmoins ne pas perdre de vue que la cigarette électronique reste un produit  de substitution aux tabacs et n’est donc pas inoffensif.  Elle reste un produit toxique, voire  addictif.  Le système d’arôme peut-être  un des facteurs d’addictions chez un jeune non fumeur. La sensation d’un goût sucré peut sembler plaisante mais fait oublier que derrière il y a aussi de la nicotine. Ces arômes pourraient  ainsi se révéler peu à peu comme des produits d’initiation au tabagisme .

La cigarette éléctronique chez les lycéens

A  l’heure actuelle aucune étude ne prouve que la cigarette électronique peut développer une dépendance. Il a été noté que le fait d’expérimenter la cigarette électronique  ne veut pas dire que les jeunes l’utiliseront régulièrement après. La majorité de ceux qui ont expérimenté une fois le produit ne l’adoptent pas de façon régulière. Ce qui n’empêche pas de  rester prudent.

Côté réglementation cela reste un peu complexe car il faut laisser un accès facile du produit aux fumeurs tout en limitant au maximum l’accès du produit aux non-fumeurs. Il est toutefois bon de noter qu’en France la cigarette électronique reste interdite aux mineurs .

Et pour illustrer avec humour les risques de la cigarette électronique chez les lycéens, découvrez cette petite vidéo de Norman.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer