Le Baclofène remboursé

Le remboursement du Baclofène a été officialisé par un arrêté paru vendredi 13 juin au « Journal officiel », après la décision officielle du 14 mars de le rembourser dans le traitement contre l’alcoolisme. Cette possibilité est valable 3 ans pour l’instant.

Commercialisé depuis 1975, le Baclofène était déjà autorisé et remboursé en neurologie dans le traitement des contractures musculaires. Il était de plus en plus prescrit pour le traitement de la dépendance à l’alcool.

Le remboursement du Baclofène dans le cadre d’une prescription relative à l’alcoolisme se fera quand même sous conditions.

L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament précise que le baclofène pourra être prescrit après échec des autres traitements disponibles chez les patients alcoolo-dépendants dans les 2 indications suivantes : aide au maintien de l’abstinence après sevrage chez des patients dépendants à l’alcool et réduction majeure de la consommation d’alcool jusqu’au niveau faible de consommation chez des patients alcoolo-dépendants à haut risque.

De sérieuses contre-indications concernent le baclofène.

Il est interdit pour toutes les personnes présentant des troubles neurologiques ou psychiatriques graves (épilepsie non contrôlée, schizophrénie, troubles bipolaires, dépression sévère) ou une insuffisance rénale ou hépatique sévère.

La posologie du Baclofène sera elle aussi très contrôlée.

remboursement baclofène

Elle devra être au départ de 15 mg par jour avant une augmentation très progressive de 5 puis 10 mg par jour, par paliers de 2-3 jours jusqu’à obtention de l’effet attendu.

A partir d’une posologie de 120 mg/jour, le médecin prescripteur devra demander un avis à un collègue expérimenté dans la prise en charge de l’alcoolo-dépendance, psychiatre, addictologue ou tout autre médecin formé à la prescription du baclofène, indique l’ANSM.

Si le malade a besoin d’une dose quotidienne de baclofène de plus de 180 mg, un avis collégial au sein d’un CSAPA (Centre de Soins d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie) ou d’un service hospitalier spécialisé en addictologie sera obligatoire.

Une posologie maximale de 300 mg/jour ne devra jamais être dépassée.

Une fois le stade de sevrage atteint, l’ANSM encourage les prescripteurs à diminuer la posologie, chaque patient devant bénéficier de la dose minimale efficace adaptée.

+ d’infos à propos du Baclofène dans la lutte contre l’alcoolisme sur le portail internet créé spécialement: https://www.rtubaclofene.org/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer