L’entrainement de Tony Parker

Tony Parker est sans doute un des plus grands sportifs français. Fort mentalement et très habile dans son sport, Tony Parker est aussi quelqu’un qui travaille beaucoup son physique.

A plus de 30 ans et toujours aussi « petit » par rapport aux monstres NBA, Tony Parker continue d’avoir cette vivacité qui l’a toujours caractérisé mais ceci n’est pas un bienfait de la nature.

Comme le montre l’histoire de Tony Parker et un superbe reportage passé dans Stade 2 le 6 septembre 2015 (voir la vidéo ci-après), il y a aussi beaucoup de préparation physique derrière tout ceci.

Le physique de Tony Parker est le physique idéal d’un sportif. Certes, il ne sera jamais champion de lutte ou de marathon ou de natation mais il a un physique passe-partout (1m86 pour 81-85 kilos) qui le rend apte à tout DONC à des sports comme le basket (en termes de performances athlétiques donc sans tenir compte de la taille).

Son physique lui permet aussi de durer car ses genoux et autres parties « sensibles » n’ont pas à supporter le poids des golgoths de 2 mètres et plus.

L’entrainement physique de Tony Parker, en dehors de la saison normale de basket où le « hors terrain » va surtout être consacré à la récupération, a pour but de renforcer musculairement et de pouvoir tenir la saison.

Dans le reportage de Stade 2, l’entrainement est en prévision du championnat d’Europe que Parker veut réussir avec l’équipe de France.

entrainement tony  parker

Il est rare de pouvoir concrètement VOIR à quels exercices se livre un sportif de haut niveau à cette période de l’année alors que la réussite d’une saison se décide souvent là. Ce n’est pas pour rien qu’en foot, la préparation pré championnat (notamment en Italie) est soigneusement planifiée.

Dans le reportage, on ne voit pas les échauffements ou les étirements que fait Parker. On voit en revanche qu’il passe au jacuzzi ou bain froid pour soulager ses jambes.

Sinon, on le voit faire des pompes, du gainage (de côté), des haltères légères, des abdos, de l’échelle d’agilité (un engin pratique et peu cher que vous pouvez facilement acheter -voir ci-après le lien vers Amazon- pour améliorer votre dextérité des pieds et votre capacité à changer de rythme, sachant que vous pouvez aussi jouer à ça sur un trottoir).

Parker fréquente la piste d’athlétisme, même si on ne voit pas les séries qu’il y fait; on peut cependant penser qu’il enchaîne les séries de 50-100-200 et même 400 mètres, avec ou sans récupération active.

Corde à sauter, entrainement de boxe sont aussi là pour montrer que le panel des exercices qui sont bons à la fois pour le cardio mais aussi pour les muscles, la réactivité ET LES TENDONS.

A ce sujet, notons aussi les soulevés de terre, seul moment du reportage où Parker fait de la « vraie » muscu.

Les soulevés de terre sont vraiment efficace pour le renforcement des jambes et des tendons si on les fait de manière dynamique ou alors extrêmement lente et en respirant correctement (souffler quand on FAIT l’effort).

Une excellent variante consiste à les alterner avec des sauts (notamment alternés sur une marche).

Bon, assez de blabla et passe au reportage sur l’entrainement de Tony Parker (et merci à Stade 2 pour cet excellent reportage).

Concrètement, que nous apprend pour nous mêmes, non sportifs de haut niveau, l’entrainement de Tony Parker ?

Concrètement, les choses suivantes:

  • nécessité de faire de la PPG ou préparation physique générale pour durer, garder ou améliorer son niveau de performance
  • intérêt de la musculation « douce » et dynamique
  • intérêt de varier les exercices
  • intérêt des exercices qui semblent un peu simples et qui ne nécessitent pas de machines perfectionnées
  • intérêt de placer de temps en temps une période de PPG pour couper du sport habituel qu’on fait et repartir encore plus fort ou frais dans l’entrainement traditionnel

Par exemple, un coureur à pied occasionnel ou qui fait quelques marathons ou trails ou autres courses durant l’année,, aura tout intérêt, en plus de la traditionnelle coupure, de placer aussi 1 ou 2 mois de PPG où il ne courra pas forcément mais ira par exemple en salle faire qqch ressemblant à ce que fait Tony Parker.

Comme il est un peu compliqué d’avoir un coach perso pour faire de la boxe et que faire de la piste pour un coureur est un peu l’inverse de ce qui est recherché dans la PPG, le coureur pourra aller nager une fois par semaine ou faire du rameur en salle.

Avec un échauffement sur un elliptique ou un vélo de 20 minutes, des séries d’abdo, de poulie basse et haute, des soulevés de terre et autres exercices, si ls sont menés tambour battant en respectant bien de petits temps de repos, permettront non seulement de garder la VO2max acquise mais même de l’améliorer.

A la reprise de l’entrainement traditionnel de course, même si au début le coureur se sent lourd et moins véloce, il ne devrait pas tarder à retrouver toutes ses sensations et à se sentir beaucoup plus résistant.

Une dernière chose, le reportage de Stade 2 ne parle pas du temps de sommeil et de l’alimentation de Tony Parker. Pourtant, ces 2 éléments sont au moins aussi importants que la PPG. A propos du champion, il faut se rappeler que sa maman est naturopathe et que très tôt, il a été « nourri » aux jus d’herbes et autres.

Quand au sommeil, à part les soirs de victoire FINALE en NBA et les soirs de vacances, Tony Parker a les horaires d’un bébé.

La perf et la longévité passent obligatoirement par le sommeil et une alimentation saine, à savoir une alimentation « un peu de tout en quantités modérées ».
Un bon livre pour avoir tous les exercices de préparation physique à faire:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer