Les dangers de la chicha

La chicha ou narguilé séduit  massivement les adolescents car elle apparait bien souvent ludique et sans danger. Mais contrairement à ce que peuvent penser ces jeunes, la chicha n’est pas inoffensives, bien au contraire. Quels sont donc les dangers de la chicha?

chicha

La chicha n’est pas juste de  la vapeur parfumée qu’on inhale mais un mélange d’environ 30% de tabac, 70% de mélasse, additionné de miel et de pulpe de fruits. Le tout est chauffé par du charbon, puis la fumée passe dans de l’eau avant d’être aspirée.

Cette sensation parfumée agréable est trompeuse car les fumeurs de chicha n’ont pas idée de la quantité de produits toxiques inhalée et de son danger pour leur  santé. Beaucoup pensent qu’une fumée filtrée par l’eau devient, du coup, moins nocive. Malheureusement, ce n’est pas le cas: rien n’empêche la nicotine et les goudrons de passer.

Fumer la chicha augmente le risque de cancers, de bronchites chroniques ou de problèmes cardio-vasculaires. Une cinquantaine de bouffées de chicha sur une durée moyenne d’1 heure équivaut à fumer 2 paquets de cigarettes. Cela n’est donc pas anodin. Le monoxyde de carbone présent dans la fumée de la chicha est en quantité 7 fois supérieure à celui présent dans la fumée d’une cigarette. De plus, la fumée d’une chicha, si elle est agréable, contient autant de pollution au monoxyde de carbone qu’environ 15 à 25 cigarettes. Enfin la chicha expose le fumeur à des risques de transmission microbienne, comme par exemple l’herpès, l’hépatite virale ou la tuberculose, car ils utilisent le même embout que les autres fumeurs.

Pour réduire les dangers de la chicha, le shiazo a fait son apparition sur la marché. Cette version censée être inoffensive remplace le tabac dans de la chicha. Le shiazo produit de la vapeur aromatisée dont  les émanations proviennent de pierres poreuses mélangées à de la mélasse et à un arôme parfumé. Elles sont chauffées sur le charbon ardent de la chicha, ce qui produit une vapeur très dense. Néanmoins rien ne permet d’affirmer qu’il soit inoffensif  car tout comme pour la cigarette électronique, on ne dispose pas de tests de toxicité.

Les dangers de chicha sont, comme pour le tabac, bien réels, le tout est dans être conscient.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer