Les vêtements de compression contention sont-ils vraiment utiles et efficaces pour les sportifs ?

Depuis quelques années, avec la renaissance du « running » et dans une moindre mesure du vélo (suite à une première vague dans les années 80), les fabricants de chaussures et de vêtements ont su inventer des centaines de nouveautés en chaussures, chaussettes, pantalons courts ou longs, collants, maillots, gants, bonnets, etc..

Dans 90% des cas, tout ceci n’est que du marketing destiné à vendre quelque chose d’inutile.

Quel intérêt par exemple à un tee-shirt technique à xx euros par rapport à un simple tee-shirt en coton pour courir ? Aucun surtout que le « tee-shirt technique » sent vraiment mauvais après..

Quel intérêt d’aller faire un jogging de 10-15 km avec un sac de course, parfois même équipé d’une poche à eau ? Aucun .. Mais c’est la mode :-))

Parmi les trucs proposés depuis quelques années et devenus vraiment un succès: les vêtements de compression ou de contention.

Ca a commencé par les chaussettes, puis il y a eu les collants courts, longs puis les hauts de corps puis les manchons, etc, etc..

Ces accessoires sont-ils vraiment utiles ?

Même si le prix a baissé par rapport aux premiers modèles de X-Socks à 40 euros et + (on est maintenant à moins de 20 euros), le coût de tous ces trucs reste élevé car ils ne durent pas très longtemps. Par exemple une paire de chaussettes de compression ne tient qu’un ultra trail.

A la base, l’idée de la compression ou contention est d’effectuer des pressions sur certaines zones pour aider à la circulation sanguine. Les bas de contention ou compression sont utilisés pour aider les personnes âgées depuis pas mal d’années mais ils ne sont pas très seyants et on voit mal un sportif porter ces bas couleur chair ..  Par ailleurs, ils sont considérés comme des choses médicales et sont remboursés par la Sécurité Sociale .. Leurs fabricants n’essaient donc pas de faire des prix « sympathiques ».. Vive le déficit :-((

Quelques sportifs de haut niveau et médecins spécialisés se sont intéressés aux potentiels bénéfices de la compression contention sur la récupération. C’est notamment le cas du skieur Michaël Prüfer, qui fut à l’origine de la société BV Sport, devenue un des leaders des vêtements de compression (depuis son rachat par un homme d’affaires).

En cyclisme, Lance Armstrong, qui malgré le problème du dopage fut quelqu’un qui apporta beaucoup de professionnalisme dans son sport, fut un des premiers à enfiler des chaussettes de compression sitôt une course achevée, popularisant ainsi cette pratique.

En ce qui concerne la course à pied, c’est vraiment le trail qui a lancé la mode de la compression. Les longs efforts qui usent vraiment ont été bien utiles pour que le besoin d’avoir un + rencontre l’offre de chaussettes de compression/contention.

Ceci dit, la vraie cause de l’utilisation de chaussettes de ce type n’a pas été la compression. La vraie cause a été que seules les chaussettes de compression proposent un modèle pied droit et un modèle pied gauche avec des renforcements là où on attrape des ampoules. Très souvent c’est ça qui motive l’achat d’une paire de ces chaussettes quand on fait un ultra trail.

Une fois les chaussettes entrées dans la pratique, ont déferlé les pantalons (Peut-on vraiment compresser les cuisses de manière positive ??), les hauts du corps, les manchons, etc..

Quelle est leur véritable utilité ?

L’excellent site de « sport-science »  YLM SportScience a publié un très bon graphique sur la question:

DOMS signifie en anglais « delayed onset muscle soreness » c’est-dire  en gros (Merci Google translate « douleur musculaire à l’apparition tardive »

En résumé, les vêtements de compression servent uniquement à une meilleure récupération  (Dommage pour les manchons qu’on certains coureurs de sprint :-)))

Mais encore une fois, même si elles ne jouent qu’un rôle mineur ou placebo pour l’aspect sportif d’une longue course à pied, les chaussettes de type X-Socks ou BV Sport sont très utiles dans ces cas par les renforts pied droit pied gauche qu’elles proposent là où se forment les ampoules.

Laisser un commentaire

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer