L’hortensia, une nouvelle drogue?

L’hortensia, est cette jolie plante colorée qui décore les jardinières des particuliers et les plates bandes des jardins publics. Au printemps dernier la presse allemande dévoilait que cette plante était en train de devenir la nouvelle drogue des jeunes bavarois. En effet, la police qui avait remarqué des vols d’hortensias dans les jardins de la ville, s’est rendue compte, après enquête, que la plante était volée comme substitut au cannabis. L’inhalation de fumée produite par l’hortensia séchée dans les poumons a des effets euphorisants et hallucinogènes. Les pétales et les feuilles d’hortensia, séchées puis mélangées avec du tabac, permettraient d’obtenir des effets comparables à ceux du cannabis. L’hortensia n’ étant pas illicite et pas très onéreuses (surtout si on le vole), les jeunes allemands ont trouvé là un moyen de se droguer gratuitement et en toute impunité.hortensia

Depuis le début de l’année, la France connait dans le département du Pas-de-Calais  une recrudescence de vols d’hortensia chez des particuliers. La police semble penser que ces vols sont destinés à une consommation de cette plante comme nouveau stupéfiant. Cette drogue naturelle et peu couteuses séduirait donc la jeunesse de nord.

Or on aurait tort de penser que fumer des feuilles d’hortensia n’est pas néfaste pour la santé. Comme toute drogue elle a des effets très dangereux voire mortels. Fumer de l’Hortensia peut provoquer « des troubles gastro-intestinaux, des problèmes respiratoires, une accélération du rythme cardiaque et des étourdissements. Bien plus grave, les fumeurs s’exposent également à des risques mortels d’étouffement » peut on lire dans Le Matin . » À haute dose, les substances de l’arbuste  se transforment en acide cyanhydrique, plus connu sous le nom de Zyklon B , précise Kurt Hostettmann. Un gaz ultra-puissant utilisé par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale dans les chambres à gaz. ».

Bref le charmant hortensia de nos jardins va-t-il devenir une plante interdite car devenue une nouvelle drogue ? un nouveau problème que les autorités vont devoir résoudre si le phénomène s’amplifie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer