Médiator responsable de 500 à 1000 morts

Médiator, médicament des laboratoires Servier, retiré du marché en novembre 2009, serait responsable de 500 à 1000 décès en France.

Mediator, normalement réservé aux diabétiques en surcharge pondéral, a aussi été prescrit aux personnes désirant perdre du poids.

Lors de son retrait du marché, Médiator était prescrit à près 300 000 personnes en France.

Dès 1997, des médecins mettent en garde sur effets secondaires graves provoquant des maladies des valves cardiaques et l’hypertension artérielles pulmonaire. Médiator est chimiquement proche le l’Isoméride (des laboratoires Servier !) retiré de la vente depuis 1997.

Dans son livre, Médiator, sous-titre censuré, le Dr Irène Franchon, pneumologue au CHU de Brest, met au grand jour les effets du médicament et les retards de décision de l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des produits de santé :

« Le 25 novembre 2009, l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des produits de santé annonce la suspension de l’autorisation de mise sur le marché d’un médicament. Il s’agit du Médiator, commercialisé depuis plus de trente ans, alors consommé quotidiennement par près de 300 000 français. Cette décision fait suite à la révélation d’une toxicité grave directement liée au médicament : une atteinte des valves du coeur, aux conséquences parfois mortelles. Les premiers éléments laissant suspecter la possibilité d’une telle toxicité remontent à 1997; date à laquelle un médicament très proche, le coupe-faim Isoméride, est interdit pour les mêmes raisons. Médecin, j’ai été pendant vingt ans témoin puis acteur de cet épisode dramatique. J’ai pris la décision de raconter la chronique des évènements auxquels j’ai pris part. Je pense qu’il est de mon devoir de citoyen de témoigner de ce que j’ai vécu, de la manière la plus factuelle possible, afin de permettre à chacun de découvrir le dessous des cartes, les rouages aboutissant aux prises de certaines décisions de santé publique en France » Irène Frachon.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer