Nouveaux traitements anti-cancer

La recherche contre le cancer progresse chaque jour et depuis 15 ans de nouveaux traitement ont été mis au point. Outre les  thérapies dites classiques, à savoir la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie, d’autres traitements anti-cancer ont vu le jour. cancer

Parmi  ces nouveaux traitements anti-cancer on retrouve les thérapies ciblées, les anti angiogenèses, l’immunothérapie, l’hormonothérapie et les thérapies géniques.

Les thérapies ciblées agissent en bloquant les mécanismes du développement tumoral, en induisant la mort des cellules cancéreuses, en empêchant leur multiplication ou en inhibant la formation de nouveaux vaisseaux sanguins autour de la zone tumorale pour limiter l’apport en nutriments (ce qui ralentit la croissance de la tumeur).  Contrairement à la chimio et à la radiothérapie, qui ne font pas la différence entre les cellules saines et cancéreuses, les thérapies ciblées n’attaquent que ces dernières en bloquant ces récepteurs ou en provoquant leur mort.

Les anti angiogenèses interrompt le développement de la tumeur. Cette dernière a besoin d’énergie pour se développer, notamment du sucre et de l’oxygène présents dans le sang. À partir d’un certain stade, de nouveaux petits vaisseaux sanguins apparaissent tout autour et dans la tumeur, afin de la nourrir. C’est l’angiogenèse, la création de vaisseaux sanguins. Les médicaments anti angiogenèses empêchent ce processus. Ces médicaments ne sont toutefois pas souvent utilisés chez les jeunes.

L’immunothérapie fonctionne sur le principe de la vaccination. Ce traitement anti-cancer consiste à aider l’organisme à booster son système immunitaire, de façon à ce qu’il reconnaisse et élimine les cellules cancéreuses. Il y a 2 grands types d’immunothérapie:

-L’immunothérapie passive qui consiste à fournir à l’organisme des défenses supplémentaires pour lutter contre les cellules cancéreuses (exemple: l’interféron).
-L’immunothérapie active qui stimule, renforce ou  rend le système immunitaire de l’organisme plus réactif face aux cellules tumorales. L’idée est d’utiliser les mécanismes immunitaires afin de lutter contre les cellules cancéreuses.

L’immunothérapie présente le double avantage de ne pas nécessiter d’hospitalisation et de provoquer beaucoup moins d’effets secondaires que la chimiothérapie. Cependant, à l’heure actuelle, ce traitement n’est applicable qu’à une minorité de cancers.

L’hormonothérapie est réservée aux cancers dits « hormonodépendants », c’est-à-dire dont la croissance est sous la dépendance des hormones qui circulent dans l’organisme. Dans ce cas, le traitement vise à inhiber la production hormonale ou à empêcher les hormones d’atteindre leur cible, ce qui freine la multiplication des cellules cancéreuses.

Enfin les traitements géniques. En théorie, la thérapie génique repose sur l’ idée que si un gène est responsable d’une maladie, il suffirait de le remplacer par un gène sain pour que la maladie guérisse d’elle-même. Mais en pratique, cette technique est encore loin d’être au point. De plus c’est un des nouveaux traitements anti-cancer dont l’ efficacité n’a pas encore été démontrée.

A l’heure actuelle ces nouveaux traitements anti-cancer font parties de récentes innovations issues de la recherche et leur utilisation reste encore limitée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer