Prescrire dénonce 3 nouveaux médicaments

Prescrire, une revue médicale indépendante, qui avait déjà alerté l’Agence française du médicament (AFSSAPS) et les autorités françaises sur le danger du Médiator dénonce 3 autres médicaments dans son numéro de janvier.

La revue Prescrire met en avant la dangerosité de 3 médicaments : le Buflomédil, la Vinflunine et le Nimésulide et demande leur retrait du marché.

Buflomédil : vasodilatateur
D’après la revue Prescrire «sans intérêt thérapeutique démontré» présentant des effets secondaires indésirables neurologiques et cardiaques «parfois mortels, en particulier en cas de doses élevées ou inadaptées à l’insuffisance rénale».

Vinflunine : anticancéreux utilisé dans le traitement de certains cancers avancés de la vessie.
La revue Prescrire dénonce les fréquents troubles sanguins parfois mortels et des troubles intestinaux, neurologiques ou cardiaques liés à ce médicament mais également son prix très élevé pour  « une balance bénéfices-risques défavorable ».

Nimésulide : anti-inflammatoire.
Déjà retiré du marché en Finlande, en Espagne, en Argentine, en Belgique, en Irlande, et à Singapour depuis 2002. Cet anti-inflammatoire serait responsable de nombreux cas d’hépatites graves.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer