Prothèses mammaires PIP sous surveillance

Fragiles et défectueuses, les prothèses mammaires de la société PIP (Poly Implant Prothèse) ont été retirées du marché le 29 mars 2010.

Les prothèses mammaires Poly implant avaient été implantées chez  30 000 femmes françaises pour des raisons esthétiques ou après un cancer du sein.

La fragilité de ces prothèses mammaires Poly Implant est aujourd’hui confirmée par l’ Afssaps*. Les prothèses mammaires Poly Implant contiennent en effet un gel de silicone non conforme. D’une part, le gel de silicone semble attaquer l’enveloppe de la prothèse et d’autre part, plus liquide que la normale, s’écouler de son enveloppe et entraîner des irritations.

Les cas de de rupture précoce de ces prothèses mammaires Poly Implant sont plus fréquents que la normale.

Au moindre doute, il est conseillé à toute femme concernée par les prothèses mammaires Poly Implant de se rapprocher de son médecin.

* Association française de sécurité sanitaire des produits de santé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer