Renforcer son périnée et ses sphincters vésicaux

L’incontinence urinaire des femmes va souvent de pair avec une faiblesse du périnée et des sphincters vésicaux.

Le périnée , muscle large qui limite le bassin par le bas, supporte et soutient les organes internes.

Le périnée joue un rôle également dans la miction, en assurant l’ouverture et la fermeture de l’orifice urétral d’évacuation. Le relâchement du périnée peut créer une insuffisance sphinctérienne et donc des émissions involontaires d’urine. La gymnastique périnéale permet de renforcer les muscles du périnée et de contrôler la miction.

En cas d’urgence, voici un petit exercice tout simple: penchez-vous en avant ! Cette position permet d’inverser la direction de pression dans le bassin et éviter les conséquences d’une envie irrésistible de faire pipi !

Avant toute gymnastique du périnée, relaxez-vous. A genoux, penchez-vous vers l’avant. Avec les avants-bras, prenez appui sur le sol, la tête entre les mains et restez unn peu ainsi en soufflant bien.

Autre technique de relaxation avant la gymnastique du périnée: couchez-vous sur le sol et posez les jambes sur un tabouret ou une chaise, le bassin légèrement surélevé avec un petit coussin.

Gymnastique du périnée et des sphincters vésicaux

1) Debout, assise ou couchée, croisez les jambes. En expirant, pressez les bords externes des pieds l’un contre l’autre.

2) Asseyez-vous sur une chaise et faites le dos rond (la chaise doit être solide). Cette position facilite la contraction de la région anale. Concentrez-vous sur le périnée et en expirant, contractez les muscles périnéaux.

3) Faire le dos creux facilite également la contraction des muscles qui entourent vagin et urètre. Concentrez-vous sur le périnée et contractez les muscles en expirant.

4) La position à califourchon contre une résistance fixe, qui exerce une contre-pression, facilite la contraction du périnée. Asseyez-vous sur une serviette roulée et contractez les muscles du périnée en expirant.

5) Assise, jambes pliées et écartées avec vos mains qui maintiennent les genoux collés. Essayez en expirant d’ouvrir les cuisses en luttant contre la résistance de vos mains.

Quand on tend les muscles du périnée, ceux-ci se contractent et se bombent dans le petit bassin. Quand ils se relâchent, le périnée s’abaisse en direction du sol.

Voici maintenant 2 vidéos où une spécialiste du périnée montre concrètement comment renforcer cette zone et éviter les fuites urinaires ou d’autres désagréments.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer