Sclérose en plaques: symptômes, traitement et quotidien

La sclérose en plaque est une maladie inflammatoire (SEP) chronique et neurodégénérative du système nerveux central. Elle est caractérisée par la destruction progressive par plaques de la myéline. (voir aussi d’autres maladies avec le mot « sclérose » pour ne pas confondre)

La myéline est le manchon qui entoure la fibre nerveuse. Elle joue donc un rôle primordial dans la transmission de l’influx nerveux. Dans 80% des cas, la sclérose en plaques apparaît pour la première fois entre 20 et 40 ans, les femmes étant deux fois plus touchées que les hommes. Même si elle est relativement peu fréquente, c’est la maladie neurologique la plus courante chez le jeune adulte.

La sclérose en plaques évolue par poussées, avec des phases de rémission plus ou moins longues. Certains malades ne souffrent que de quelques poussées dans leur vie, alors qu’autres souffrent d’une succession continue de poussées, avec une progression rapide de la maladie.

Voici pour bien comprendre la Sep, une petite vidéo:

Les causes de la de la sclérose en plaques

Les causes de cette maladie sont encore inconnues. On sait seulement qu’une réaction anormale du système immunitaire entraîne une destruction de la gaine de myéline entourant les fibres nerveuses. Le manque de vitamine D aurait également une influence sur la fréquence des poussées. D’autres facteurs génétiques et environnementaux seraient vraisemblablement à l’origine de la sclérose en plaques.

Les symptômes de la sclérose en plaques

Les premiers symptômes sont généralement des troubles moteurs ( fourmillements dans les jambes, engourdissements des pieds entraînant des difficultés pour conduire), des troubles sensitifs ( impression de marcher sur de la moquette) ou des troubles visuels ( sensation de perde la vue d’un seul oeil). D’autres symptômes peuvent être le signe de l’apparition de la sclérose en plaques: troubles urinaires, intestinaux ou sexuels, troubles de la concentration et de la mémoire, mais aussi troubles émotionnels.

Le traitement de la sclérose en plaques

Les poussées peuvent être traitées par la corticothérapie à fortes doses et en perfusion pendant plusieurs jours en milieu hospitalier, puis par voie injectable et enfin par voie orale en attendant la poussée suivante. Les corticoïdes permettent d’améliorer la vitesse de récupération.

Pour réduire le nombre des poussées, leur durée, ainsi que la progression de la maladie, on utilise des immunomodulateurs, les interférons béta (1b : Bêtaféron ; 1a : Avonex et Rebif), prescrits en injection sous-cutanées plusieurs fois par semaine pendant de longues durées. Ce traitement de fond permet de diminuer la fréquence de récidive des poussées dans 40% des cas, mais il coûte relativement cher. D’autres immunomodulateurs comme les immunoglobulines intraveineuses et acétate de glatiramer permettent aussi de ralentir la fréquence des poussées.

La sclérose en plaques au quotidien

A la longue, la sclérose en plaques entraîne une grande fatigabilité, des troubles moteurs ainsi, des troubles de l’équilibre et des douleurs. Au quotidien, il peut devenir difficile de marcher seul. Il est donc nécessaire de traiter également les symptômes de la maladie pour améliorer la qualité de vie des malades. Les médicaments mais aussi la rééducation permettent de mieux vivre la maladie au quotidien.

On peut atténuer les spasmes grâce à des antispastiques ( baclofène, dantrolène), des injections de toxine botulinique ainsi que par l’implantation de pompe intrarachidienne de baclofène.

Pour les douleurs, on a généralement recours aux antalgiques. Pour les infections urinaires, on utilisera des antibiotiques.

Dans certains cas, les malades peuvent souffrir de problèmes d’incontinence. On utilise alors des anticholinergiques comme l’Oxybutyrine.

La rééducation permet quant à elle d’améliorer les problèmes moteurs, de réduire les problèmes de spasmes et de raideurs ( un bain froid peut également aider à calmer les spasmes). Pour limiter les troubles oculaires, la rééducation orthoptique s’impose.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer