Vitamine B1, du tonus pour la mémoire

La vitamine B1 permet d’utiliser les glucides (sucres) apportés par l ‘alimentation, véritables combustibles cellulaires, d’où son intérêt chez les sportifs.  La vitamine B1 permet aussi de métaboliser l’alcool, d’où les déficits graves chez l’alcoolique. Enfin, la B1 jouerait le rôle de messager chimique dans le cerveau pour la mémoire.

La vitamine B1 est très répandue. Elle est aussi très fragile et la cuisson peut en détruire jusqu’à 60%, d’où le conseil d’une cuisson courte, avec peu d’eau, dans un récipent ouvert si possible.

La carence en vitamine B1 est responsable d’une maladie assez grave: le béri-béri. Les alcooliques peuvent souffrir de déficiences entraînant insuffisance cardiaque, troubles neurologiques et psychiques. Des déficits plus discrets peuvent toucher les adolescents qui consomment trop de sucres simples (confiseries, barres chocolatées, boissons gazeuses) et pas assez d’aliments complets.

La vitamine B1 est dépourvue de toxivité, même à dose élevée. Elle est éliminée par les selles si elle est absorbée en trop grande quantitée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer