Opération des varices

Si vous avez des varices, vous allez forcément un jour ou l’autre penser à vous faire opérer après avoir essayé de multiples solutions (voir Quelles plantes contre les varices, hémorroïdes et problèmes veineux ? ou huiles essentielles contre les jambes lourdes     ).

Sachez qu’une opération des varices est une opération extrêmement maîtrisée qui dans l’immense majorité des cas se déroule « en ambulatoire », c’est à dire sans une nuit à l’hôpital ou à la clinique: vous entrez le matin, faites les papiers, attendez (le lot de tous les hôpitaux), vous êtes opéré(e) et après un peu de surveillance, vous sortez –> au total vous passez au maximum une dizaine d’heures à l’hôpital.

Une opération des varices peut être faites quand on est jeune, à titre préventif, pour éviter ultérieurement un ulcère à la jambe, une phlébite ou une hémorragie en cas de choc sur la varice (ou bien sûr par esthétisme).

Concrètement, comment se passe une opération des varices et combien ça coûte ?

Tout d’abord, c’est votre médecin traitant qui va vous envoyer chez un phlébologue. Ce dernier vous fera un examen « doppler » qui est un examen simple et sans douleur, utilisant le même appareil qu’une échographie. Cet examen va servir à voir l’état de la varice donc des veines et notamment leur diamètre.

Cet examen coûte environ 70 euros.

Si le diamètre est petit, la varice peut être supprimée par laser comme « explosée » de l’intérieur.

Si la varice est importante, elle va devoir être enlevée, ce dont nous parlons dans cet article.

Notez bien 2 choses:

  • les varices sont quasiment exclusivement « génétiques »: vous ne buvez pas ne fumez pas, faites du sport et vous pouvez avoir des varices parce que vos parents ou grand-parents en avez … et certains de vos enfants peuvent en avoir dès l’adolescence
  • les varices peuvent « gratter » donner des « jambes lourdes » (on appelait ça avant parfois des « impatiences ») mais peuvent aussi ne causer aucun souci (surtout si vous faites du sport) et n’être qu’un problème esthétique ou potentiellement dangereux (car si il y a un choc, la veine variqueuse peut céder ou se transformer en ulcère

Après le doppler, vous allez prendre rendez-vous avec un chirurgien (peut-être le phlébologue mais parfois un autre professionnel) qui va organiser l’opération, de préférence en hiver pour éviter une convalescence en pleine chaleur (convalescence facile comme vous le verrez plus loin). Ce rendez-vous coûte environ 60 euros.

Ensuite, il va falloir rencontrer l’anesthésiste car une opération des varices se fait en général sous anesthésie générale. On peut vous proposer une péridurale mais la péridurale fait mal, les jambes se « réveillent » plus difficilement et les chirurgiens préfèrent une anesthésie générale qui rend vraiment immobile le patient.

N’ayez pas peur: l’anesthésie générale est quelque chose de très maîtrisé, avec très très peu d’accidents mais si les papiers qu’on doit signer avant ont tendance à faire peur puisqu’on est prévenue de possibles ennuis..

le rendez-vous avec l’anesthésiste coûte aussi environ 60 euros ou est inclus dans l’anesthésie (voir coût plus loin).

Juste avant l’opération, vous allez devoir épiler (pas raser) la jambe concernée. Evitez d’avoir mal avec une vraie épilation et utilisez de la crème dépilatoire (surtout si vous êtes un homme donc douillet :-)). TOUTE la jambe doit être épilée et pas seulement la zone de la varice, pour des raisons hygiéniques durant l’opération et pour la cicatrisation.. N’oubliez pas le pl de l’aine, d’où part la veine concernée, la saphène.

La veille de l’opération, vous devez procéder au MARQUAGE. Concrètement, c’est le phlébologue (à nouveau 70 euros environ) qui va marquer au feutre l’emplacement de la veine (souvent donc la veine SAPHENE qui part de l’aine et va jusqu’en bas de la cheville où vous avez souvent une zone violette ou rouge si vous êtes mal « alimenté(e) » en sang à cause des varices).

Puis vous devrez prendre une douche complète (y compris la tête) à la bétadine scrub le soir ET le matin de l’opération (un flacon suffit, évitez d’en acheter 2 comme souvent l’ordonnance le prévoit, ça ne sert à rien.

Vous aurez à acheter des bas de contention (pour la convalescence), des bandages (certaines cliniques les fournissent) et surtout de quoi faire les piqures d’anti-coagulant pour la semaine qui suit l’opération (en général du Fraxiparine, solution injectable en voie sous-cutanée).

Et puis arrive le jour de l’opération des varices où concrètement, après avoir fait l’admission à l’hôpital ou à la clinique, attendu, vous êtes endormi(e) puis opéré(e) sans vous apercevoir de rien. le chirurgien vous incise parfois à 10 ou 15 endroits. Il enlève, aspire la veine à partir de l’aine mais enlève aussi toutes les petits veines dépendantes de la saphène.

source: https://ramsaygds.fr/vous-etes-patient-en-savoir-plus-sur-ma-pathologie/operation-des-varices

Au réveil, la jambe opérée tire un peu (vous pouvez demander des anti douleurs, en général du doliprane) mais la douleur est très supportable.

Concrètement, le chirurgien enlève la saphène et naturellement le sang va utiliser d’autres veines, sachant que ce sont des veines profondes (au centre des jambes) qui transportent l’essentiel du sang (donc les veines apparentes ne sont pas primordiales, surtout si vous avez une bonne hygiène de vie.

Votre jambe est bandée (surtout pour les plaies et pour éviter le gonflement des jambes).

Vous pouvez marcher sans problème si ce n’est que le bandage peut un peu vous gêner. EN général, le chirurgien donne une arrêt de travail d’une semaine pour une opération des varices MAIS vous pouvez quand même marcher ou vaquer à vos occupations au bout de 2 jours voir même le lendemain.

Au niveau du coût, l’opération des varices en elle-même coûte environ 600 euros et l’anesthésie coûte 300 euros.

Ensuite, chaque jour, vous aurez à prévoir une infirmière pour vous faire une piqure d’anti-coagulant (Fraxiparine) et changer vos pansements puis votre bandage.

Une fois que la cicatrisation est « lancée » (en général 2 ou 3 jours), l’infirmière fait le bandage le matin et vous l’enlevez le soir –> vous dormez SANS bande.

Au bout d’une semaine, vous vous contentez des bas de contention.

Au bout de 2 semaines, normalement, vous pouvez recommencer à faire du sport (sauf problème de cicatrisation).

Surveillez quand même bien les cicatrices pour éviter d’éventuellement craquements et infections et allez-y doucement si vous êtes un(e) sportif(ve) de choc.

Dans la plupart des cas, vous aurez des sortes de tiraillements intérieurs et quelques zones insensibles. Tout ça disparaitra au bout de quelques temps. Pensez comme pour tout à boire beaucoup d’eau.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer