Différence entre anorexie et anorexie mentale

 

L’anorexie ou anorexie médicale et l’anorexie mentale sont deux troubles ayant pour symptôme la perte de l’appétit, mais dont les causes sont différentes. Quelles sont donc les différences entre ces 2 types d’anorexies?

anorexie medicale

Qu’est-ce que l’anorexie ou anorexie « médicale » ?

L’anorexie ou anorexie « médicale » est liée à une perte d’appétit involontaire. Bien souvent elle a pour cause un problème de santé comme un cancer, une infection bactérienne ou virale, un trouble du métabolisme. Elle peut aussi avoir des causes psychologiques comme la dépression, l’anxiété, la névrose ou un choc émotionnel. Enfin elle peut être aussi provoquée par un effet indésirable de certains médicaments.

– Quels sont les traitements de l’anorexie médicale?

Dans le cas de l’anorexie médicale il y aune prise en charge thérapeutique des personnes affectées. Une recherche des causes sous-jacentes de cette anorexie s’impose afin de favoriser le retour de l’appétit.

L’anorexie d’origine organique (c’est à dire causée par une maladie) nécessite un traitement médicamenteux des pathologies liées à la perte de l’appétit.

Un traitement diététique et l’apport de supplément alimentaire peuvent être bénéfiques aux anorexiques. La psychothérapie constitue également une autre approche thérapeutique permettant de traiter la souffrance psychique de l’anorexique.

anorexie mentale

Qu’est-ce que l’anorexie mentale?

L’anorexie mentale est un trouble du comportement alimentaire caractérisé par le besoin obsessionnel de maigrir. Elle est alors une maladie à part entière qu’il faut prendre en compte rapidement. Elle est souvent due à une préoccupation très forte de l’apparence, qui entraîne des restrictions alimentaires drastiques. Les personnes souffrant d’anorexie mentale cherchent à manger le moins possible alors qu’elles sont déjà minces, voire maigres. Il s’agit dans ce cas d’une lutte active contre la faim et l’absorption d’aliments. Les sujets qui souffrent de ces troubles sont surtout des adolescentes, même s’il y a de plus en plus de garçons et d’adultes. Cette maladie concerne 1 à 2% de la population, principalement des filles de 12 à 20 ans.

Quelles sont les conséquences de l’anorexie mentale

Les conséquences ne se limitent pas à une perte de poids ou une grande maigreur. La dénutrition, induite par le régime restrictif, pose de multiples problèmes comme des carences en protéines, sels minéraux, vitamines et acides gras essentiels qui sont responsables de très nombreux effets physiques :

  • arrêt des règles et infertilité, grossesse rare et difficile à mener à terme, risque d’enfant prématuré,
  • peau sèche en surface, rétention d’eau sous la peau,
  • chute de cheveux, cheveux devenant trop fins et cassants, décolorés,
  • douleurs abdominales, sensation désagréable de faim au creux de l’estomac, ballonnements après le moindre repas, constipation,
  • maux de tête, intolérance au bruit et à la lumière comme dans la migraine,
  • vertiges, équilibre instable par hypotension,
  • bruits (acouphènes) perçus dans les oreilles,
  • troubles de la vue, floue ou instable,
  • crampes, fourmillements et perceptions bizarres (paresthésies),
  • insomnie,
  • faiblesse musculaire, intolérance cardiaque et respiratoire à l’effort,
  • rythme cardiaque anormal.

Autre conséquences de l’anorexie mentale les problèmes d’ostéoporose. Comme tout régime restrictif, l’anorexie mentale provoquer de l’ostéoporose à savoir la décalcification et de la modification de la trame osseuse. L’ostéoporose fragilise l’os. Elle est réversible si elle survient pendant l’adolescence.

L’anorexie mentale provoque également d‘importants troubles psychologiques comme :

  • la perte de la joie de vivre et de l’humour,
  • une baisse de la libido allant jusqu’à l’absence totale de désir sexuel,
  • des difficultés de concentration et de mémorisation,
  • une irritabilité,
  • un tempérament colérique,
  • une grande sensibilité aux influences extérieures.

L’anorexie mentale  conduit à l’isolement et au retrait social. Les relations deviennent vite tendues avec les parents et difficiles avec le reste de la famille.

 

– Quels sont les traitements de l’anorexie mentale?

Si l’anorexie mentale est diagnostiquée tôt, elle se guérira plus facilement et dans la moitié des cas de manière définitive.

En premier lieu une psychothérapie (individuelle, de groupe et familiale) est indispensable car comme son nom l’indique c’est un trouble « mental » ou psychologique.

Il faudra ensuite s’occuper de la reprise de poids pour éviter les problèmes de dénutrition. Si le patient est pris à temps des conseils diététiques, et un suivi médical seront suffisants.

Dans les cas plus graves une alimentation par sonde naso-gastrique est parfois nécessaire. Les patients sont parfois pris en charge dans des services de médecine mais la prise en charge psychiatrique au départ n’est pas la priorité.

anorexie

Rachael Farrokh (photo ci dessus), actrice américaine,  se bat contre son anorexie mentale depuis 10 ans et ne pèse plus aujourd’hui que 18 kg.  Elle lance un appel à l’aide sur Youtube (vidéo ci-après) dans lequel elle explique qu’elle a besoin de dons pour financer un traitement qui pourrait lui sauver la vie. Car contrairement à ce qu’on pourrait penser, dans les cas comme celui de Rachael, l’augmentation trop rapide de calories peut entraîner une certaine adaptation métabolique, qui, associée à un certain nombre de risques, pourrait être mortelle. Et une prise en charge médicale adaptée est indispensable.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.