Eviter les problèmes du canal carpien ou se faire opérer

Le syndrome du canal carpien est une irritation au niveau du canal carpien. Il touche les gens qui ont des gestes répétitifs (par exemple sur un ordinateur ou une caisse enregistreuse).

Les symptômes en sont des douleurs et fourmillements dans les mains, du côté de la paume, dans le poignet ou juste avant le pouce.

Le syndrome du canal carpien concerne surtout les gens de plus de 50 ans.

Les femmes sont 3 fois plus concernées que les hommes car leur tunnel carpien est plus étroit que celui des hommes.

Les malades du diabète ou d’autres désordres métaboliques sont aussi plus sensibles au syndrome du canal carpien car leurs affections concernent les nerfs, qui sont alors plus sensibles à la compression.

Les femmes enceints sont aussi sujettes parfois au syndrome du canal carpien mais la sensibilité diminue après l’accouchement.

Contrairement aux idées reçues, le syndrome du canal carpien n’a pourtant pas de cause identifiée même si outre les facteurs listés ci-dessus, on sait que des mouvements répétés en bricolage, jardinage, sport et surtout ordinateur sont causes de ce problème de santé.

Le diagnostic du syndrome du canal carpien et un traitement adapté sont importants pour éviter au nerf médian des lésions irréversibles.

Sans traitement, la maladie peut s’aggraver et dégénérer en des troubles de sensibilité et motricité qui seront permanents.

Dans un problème de canal carpien, outre les fourmillements, on peut observer des gonflements et même une décoloration.

Un médecin peut évaluer la gravité du problème en tentant de reproduire les symptômes mais on peut aussi vérifier le rétrécissement du canal carpien avec une radio ou même une échographie pour voir si il y a altération du mouvement du nerf médian.

Certains docteurs font même faire un électromyogramme (EMG) pour mesurer la transmission de l’influx nerveux, via des électrodes qu’on place sur le trajet du nerf médian.

Afin d’éviter que le problème ne s’aggrave, il faut tout d’abord avoir une position dans la situation qui crée le problème.

Si le problème vient par exemple d’un travail sur ordinateur, il faut bien évidemment régler correctement siège et distance au clavier. Il  est recommandé que les bras fassent un angle droit afin que les poignets soient droits.

Comme dans beaucoup de problème de tension, la position de la nuque et du dos est essentiel. Le dos doit être droit comme la nuque sans que cette dernière soit en tension.

On doit éviter de manier la souris avec les poignets pliés. Dans certains cas, un « repose-poignet » peut-être utile mais il faut bien le choisir pour éviter qu’il ne finisse dans un coin, inutilisé.

On peut aussi tenter le clavier ergonomique mais là aussi, il faut le tester car votre position ne correspondra pas forcément au clavier qu’on vous vendra.

Truc tout bête: tentez d’effleurer les touches plutôt que de les marteler.

En cas de douleur importante, le bon sens veut qu’il faille éviter de forcer, de travailler et d’essayer de détendre le poignet.

On peut aussi tenter de rafraîchir le poignet avec de l’eau froide ou des glaçons et même porter une petit attelle pour atténuer la pression sur le nerf médian. Une attelle empêche aussi la main et le poignet de se replier (ce qui arrive souvent pendant la nuit) et donc atténue aussi la pression sur le canal carpien.

Si rien n’y fait, il se peut qu’il faille faire des infiltrations à base de cortisone qui vont soulager temporairement.

Si les infiltrations ne règlent pas le problème, alors on peut passer à une opération comme la décompression endoscopique (trouver des informations complètes sur l’opération du tunnel carpien ).

Attention à ce problème du canal carpien. C’est moins douloureux que d’autres maux mais cela peut empêcher de travailler et devenir un véritable handicap quand on vieillit.

Ne le traitez donc pas à la légère et souciez-vous en dès son apparition.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer