L’aspartame augmente le risque de naissance prématurée


L’aspartame
responsable de l’augmentation de bébé prématuré.

aspartame et naissance prématuréeDes scientifiques, gynécologues et pédiatres regroupés au sein du Réseau Environnement Santé ont envoyé une lettre au ministre de la santé, Xavier Bertrand afin de l’alerter sur les dangers de l’aspartame pendant la grossesse.

Les scientifiques s’appuient sur une étude danoise qui montre que l’aspartame, que l’on trouve notamment dans les boissons light, augmenterait le risque d’accouchement prématuré, un risque accru de 27 % avec une canette par pour et  de 78 % avec 4 canettes par jour.

Cette prématurité entraine des conséquences importantes sur la santé des bébés prématurés :

  • retards de développement 2 fois plus importants à l’âge de 2 ans
  • risque d’autisme multiplié par 5
  • morbidité respiratoire augmentée
  • vulnérabilité infectieuse aux germes
  • risque de dépression à la naissance multiplié par 1,7

Le Réseau Environnement Santé demande à Xavier Bertrand de mettre en garde les femmes enceintes contre l’aspartame au même titre que l’alcool.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer