Les terrains synthétiques sont-ils à l’origine de cancers ?

Pas mal de sports collectifs dont le football et le rugby se pratiquent sur des terrains synthétiques.

Si ces terrains sont déjà connus pour provoquer des brûlures et blessures quand on tombe dessus, une question beaucoup plus préoccupante commence à être posée: les terrains synthétiques sont-ils à l’origine de cancers ?

En cause, les tous petits bouts de pneus recyclés qui entrent dans la composition du revêtement ds terrains synthétiques.

Outre le fait que ces petits grains noirs massacrent la machine à laver du sportif ou des parents d’un jeune sportif qui ne savent pas qu’il faut soigneusement les enlever avant de passer les affaires au lavage, ces petits bouts de pneus contiennent des produits toxiques comme le plomb, le mercure, le benzène et l’arsenic.

Les liens entre les granules de caoutchouc et le cancer ont été mis en lumière aux Etats-Unis en 2014. Puis Nigel Maguire, père d’un jeune footballeur atteint d’un lymphome, mène un combat pour dénoncer les dangers des terrains synthétiques.

Une étude faite à l’Université de Yale a établie une liste de 96 produits chimiques dans les 14 échantillons de revêtement synthétique trouvé.

Sur ces 96 produits chimiques trouvés dans l’étude de Yale : 47 n’ont eu aucune estimation de toxicité et les 49 autres produits chimiques ont eu un test inachevé de toxicité donc ont des effets sur la santé qui ne sont pas entièrement connus.

Les spécialistes considèrent que 10 d’entre eux sont des cancérigènes probables.

Selon un des scientifiques qui a mené cette étude, Gaboury Benoit,  » Comme on pouvait s’y attendre, les pneus déchiquetés contiennent une décoction des véritables sorcières des substances toxiques. Il semble irresponsable lancer des déchets dangereux comme produit de consommation. »
En Europe, le sujet inquiète les Pays-Bas à tel point que  la Fédération néerlandaise de football a demandé au Ministère de la santé de procéder à des analyses sur le sujet et a fait annuler des rencontres.

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *