Aller se faire opérer à l’étranger

La médecine est devenue un service comme un autre à notre ère si commerçante.

Alors que des étrangers viennent profiter de l’excellence médicale française (parfois sans payer comme l’a montré l’actualité), beaucoup de français vont se faire opérer des yeux, des dents, ou se faire pratiquer quelques changements esthétiques à l’étranger, notamment pour des questions de prix.

La chirurgie esthétique en Afrique du Nord, les opérations des yeux ou des dents dans les pays de l’Est n’ont pas le même prix qu’en France et quand on a une mutuelle qui ne prend pas en compte les vrais tarifs pratiqués dans l’hexagone, la médecine à l’étranger a de sacrés atouts.

Concrètement, comment aller se faire opérer à l’étranger ?

se faire opérer à l étrangerUn premier détail au passage: les agences de voyages n’ont pas le droit de proposer des opérations médicales à l’étranger (sauf cures thermales ou thalassothérapie), pour des raisons d’assurance.

La principale chose à vérifier avant de partir se faire opérer à l’étranger est la garantie qu’offre ou pas l’organisme qui propose le voyage.

il en effet rare de se lancer seul dans l’organisation entière d’une opération chirurgicale à l’étranger et il est plus indiqué de passer par un intermédiaire (comme par exemple Novacorpus ) qui s’occupera du contact avec la clinique mais aussi de l’hébergement (donc de l’éventuelle période de repos sur place) et du voyage, afin d’éviter des désagréments causés par la méconnaissance de l’environnement où l’on va.

Il faudra vérifier les compétences du chirurgien qui opèrera, la nature des actes réalisés, les conditions de suivi postopératoire ainsi que la prise en charge d’éventuelles complications.

Ce dernier point implique aussi de se renseigner sur l’attitude de l’assurance maladie en France, en cas de complications causées par l’opération à l’étranger.

A propos de l’assurance maladie en France, que prend-elle en charge pour une opération à l’étranger ?

Tout dépend du pays et des conditions.

En « vacances », tout ce qui a lieu dans l’Union Européenne et en Suisse est pris en charge sauf si il s’agit de quelque chose de ‘lourd » qui devra être soumis préalablement à un accord.

En dehors de l’Union Européenne, rien n’est pris en charge sauf si c’est un acte médical survenu de manière soudaine et non prévisible .. ce qui est difficile à montrer si on a organisé son voyage POUR se faire opérer..

Pas mal d’informations à ce sujet sont disponibles sur http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F213.xhtml#N100B4 et http://ec.europa.eu/social/main.jsp?catId=569&langId=fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer