Cannabis et lycéens

Cannabis et lycéens font, hélas, souvent bon ménage. Le ministre de l’Éducation, Vincent Peillon, conscient de cette réalité a décidé d’en faire  » un problème de santé publique ».

Cannabis et lycéens

Selon l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies, « la consommation de cannabis connaît parmi les lycéens une diffusion comparable à celle du tabac, avec toutefois des niveaux moindres. Le passage au lycée correspond à l’une des plus importantes phases d’initiation au cannabis. Comme pour l’alcool, l’usage régulier de cannabis au lycée s’avère nettement plus souvent masculin ». La France est en outre le 2eme pays européen où la consommation de cannabis est la plus élevée chez les 15-16 ans, après la République tchèque.

Face à ces données, Vincent Peillon souhaite lutter contre la consommation du cannabis chez  les lycéens. Éric Ciotti, président du Conseil général des Alpes-Maritimes, a ainsi  proposé de soumettre les lycéens  » au moins une fois par an, à un examen médical de dépistage de produits stupéfiants « .

Si le  ministre ne désapprouve pas cette proposition,  estime que cela n’est pas suffisant. « On a un travail considérable de prévention et d’accompagnement sur les questions d’addiction… La consommation de cannabis concerne énormément de jeunes et de moins jeunes. C’est une question de santé publique « , insiste le ministre de l’Éducation.

Pour le syndicat lycéen FIDL, la proposition d’Éric Ciotti « n’apporte qu’une réponse répressive et délaisse l’action pédagogique et préventive sur ce sujet ». Ce syndicat propose de donner un cadre légal à la vente ainsi qu’à la distribution du cannabis en France qui permettrait à l’État d’avoir un contrôle sur les modes de consommation ainsi que sur la composition des produits vendus et donc d’avoir une garantie sanitaire.

Un débat sur la dépénalisation du cannabis avait été  proposé par Vincent Peillon en  octobre 2012 et avait suscité un tollé général.

Le problème de la lutte contre la consommation de cannabis par les lycéens reste donc entier.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer