Coca-Cola change de formule

Coca-Cola change de formule à cause du 4-méthylimidazole (4-MEI).

Le 4-méthylimidazole (4-MEI) est un sous-produit de la fabrication du colorant caramel E150d, utilisé dans le Coca-Cola.

Le problème est que le 4-MEI a été désigné comme cancérogène par la Californie. Depuis 2012, l’état de Californie exige d’ailleurs une étiquette spécifique à propos de ce produit.

Cette étiquette spécifique mentionne  » Attention, ce produit contient des produits chimiques connus par l’Etat de Californie pour causer le cancer, des malformations fœtales ou d’autres troubles de la reproduction « .

Coca a semble-t-il essayé de ruser en diminuant son taux de colorants mais en juin 2012 une association de consommateurs américains, le Center for Science in the Public Interest, montre que la concentration en 4-MEI dans le Coca est quand même au-dessus du seuil autorisé.

Coca-Cola a alors changé la recette du Coca en changeant la fabrication des colorants.

Le changement ne concernait que les bouteilles vendues en Californie.
Ammoniaque et sulfite d’ammonium

Le 4-méthylimidazole est produit pendant la fabrication des colorants caramels par des procédés à base d’ammoniaque ou de sulfite d’ammonium.

Seule, la Californie impose une réglementation sur cette molécule.

L’ EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) sait que la molécule peut présenter un risque cancérogène mais précise que le taux de 4-MEI  n’est pas dangereux pour les consommateurs de sodas, notamment pour le Coca qui est en dessous du seuil toléré par la Commission Européenne.

Coca-Cola a quand même changé sa recette pour toute la production de Coca-Cola « afin de simplifier la chaîne d’approvisionnement, les systèmes de production et de distribution. La mise en œuvre de cette opération est en cours de développement« .

Le changement de recette de Coca-Cola a un autre effet induit.

Pour sucrer le Coca, Coca-Cola utilise un sirop de glucose-fructose, fait à base de maïs.

Pendant la Pâque juive, Pessa’h, la consommation de maïs est interdite pour les plus pratiquants de la religion juive. Jusqu’à présent, Coca fabriquait donc une version « casher » du Coca pendant Pessa’h.

Mais cette version casher du Coca, faite avec un sirop issu de canne à sucre, a une teneur très élevée en 4-MEI.

Coca ou Pessah, il va falloir choisir !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer