Les maladies qui provoquent l’incontinence

Les fuites urinaires peuvent avoir de nombreuses raisons. Leur mode de survenue varie en fonction de l’âge, du mode de vie et même du sexe. Les traitements doivent être bien ciblés pour réduire les symptômes d’incontinence.

Les mécanismes de l’incontinence

Fabriquée dans les reins, puis s’écoulant dans la vessie par les uretères, l’urine finit à l’extérieur en passant par l’urètre. La survenue d’une incontinence s’explique par une atteinte de la filière urinaire localisée ou provenant des troubles de l’innervation de cette zone.  Les fuites d’urine se manifestent distinctement en fonction de la cause. Une hyperactivité du muscle vésical causera une incontinence par impériosité. C’est ce qu’on rencontre au cours des infections urinaires ou des calculs vésicaux par exemple. Tout ce qui affaiblit le sphincter de l’urètre qui ferme la vessie peut provoquer l’incontinence : une chirurgie, un cancer du col de la vessie, un traumatisme pelvien. Tout ce qui constitue un obstacle sur le flux allant de la vessie vers l’urètre cause des fuites : une hypertrophie de la glande prostatique ou un cancer de la prostate. Enfin, tout ce qui touche les nerfs qui contrôlent l’émission d’urine devient un facteur d’incontinence. C’est le cas des maladies dégénératives comme la sclérose en plaques, la maladie d’Alzheimer ou des lésions traumatiques sur le bassin.

L’incontinence selon le genre

Les maladies à l’origine de fuites urinaires sont différentes chez les hommes et les femmes. On notera une plus grande fréquence des hypertrophies prostatiques chez les hommes âgés, d’une prostatite chez les hommes plus jeunes. Chez les femmes, les fuites urinaires sont courantes au cours d’une grossesse, qui n’est pas une maladie en elle-même mais qui entraine une faiblesse des muscles du périnée. Les infections vaginales comme la candidose, la chlamydiase ou la trichomonose causent une hyperactivité de la vessie et ainsi des fuites urinaires impérieuses. Les troubles hormonaux sont aussi sources de troubles de la continence.

L’incontinence selon le mode de survenue

Des épisodes passagers de fuites urinaires sont rencontrés au cours d’une constipation ou d’une consommation excessive d’alcool. Les boissons gazeuses contenant des produits irritants sur la vessie ont des effets identiques. D’un autre côté, l’incontinence s’installe de façon prolongée en cas d’atteinte au niveau du cerveau. C’est le cas lors d’une tumeur cérébrale, d’un accident vasculaire cérébral, d’une syphilis tertiaire ou d’une démence sénile. Un cancer de la vessie ou des organes limitrophes entraine aussi une incontinence prolongée. D’autres maladies qui bénéficient de traitement médicamenteux aux propriétés diurétiques peuvent insidieusement causer des fuites.

Les maladies métaboliques

Les maladies générales responsables d’une atteinte des nerfs périphériques induisent une perte du contrôle de la miction. Quand la mobilité est réduite, comme dans toutes les atteintes rendant la personne grabataire, le risque de fuite est inévitable. Lorsque le déplacement vers les toilettes est difficile, la fuite ne se fait pas attendre. Les maladies entrainant le surpoids causent aussi une hyperpression abdominale favorisant les fuites urinaires passives ou en cours d’effort. Leur traitement consiste à perdre du poids et à muscler le plancher pelvien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer