Tendinite et alimentation: les choses à consommer et à éviter

De plus en plus, on a tendance à relier les maladies et maux divers à l’alimentation.

Une “mauvaise” alimentation (en général trop accentuée en certains composants) serait responsable de la maladie ou du mal.

Comme toutes les modes du bien-être, c’est exagéré mais il y a quand même une part de vérité dans ce genre d’explications.

Si vous avez un mal quasi chronique dont vous n’arrivez pas à vous débarrasser, pourquoi ne pas regarder un peu si votre alimentation n’est pas fautive ?

Prenons l’exemple des tendinites et voyons les aliments à consommer et à éviter pour soigner une tendinite.

Certaines ou certains d’entre nous ont des tendinites à répétition et mal en permanence aux tendons.

tendinite et alimentation

Outre l’inconfort et la douleur, ce mal est particulièrement embêtant quand on fait du sport. La douleur démotive et il faut 10 à 20 minutes d’échauffement et même parfois d’étirements spécifiques pour la voir disparaître tandis qu’elle revient rapidement après la séance.

Dans pas mal de cas, une adaptation de l’alimentation résout le problème.

En premier lieu tout le monde sait que boire de l’eau est un bon moyen de soigner une tendinite (et de régler plein de problèmes ; voir Boire 3 litres d’eau par jour pendant un mois: quel résultat ? ).

Si on ne fonctionne pas qu’à l’eau plate, les eaux pétillantes et gazeuses ne sont pas toutes bonnes. Perrier et San Pellegrino sont mauvaises pour soigner une tendinite car elles sont acides, au contraire de Vichy Celestins ou Vichy St-Yorre.

Les omégas 3 et 6, Acides Gras Poly Insaturés , sont eux aussi recommandés comme les légumes et fruits frais qui luttent contre l’acidité. A noter qu’on déconseille les prunes, abricots, asperges, artichaut, choux de Bruxelles, rhubarbe, oignons, tomates mais la tomate a trop d’avantages dans d’autres domaines pour s’en priver 🙂

Les produits laitiers, notamment les yaourts sont aussi un “bon” produit contre les tendinites.

En revanche, et c’est surtout là que c’est intéressant, si on sait que les viandes rouges, la charcuterie et le tabac sont mauvais pour les tendinites, on sait moins que le thé et le café sont fortement déconseillés en cas de tendinites.

Or, ces 2 éléments sont souvent surconsommés dans le vie moderne, et parfois même encouragés par des pseudo-études de santé.

Essayez de limiter café et thé (dont les vertus sont souvent inexistantes tant qu’il n’est pas consommé en feuilles entières) et vous verrez sentirez sûrement moins vos tendons !

Laisser un commentaire

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer