Quel remboursement pour un accouchement ?

Quand on accouche, quel est le remboursement par la sécurité sociale et par la mutuelle ?

Une information pas facile à connaître parfois .. surtout quand on la cherche à l’avance, histoire de savoir/choisir où l’on va accoucher et ce à quoi on peut prétendre (péridurale, type de chambre, nombre de jours dans le service, etc..).

En ce qui concerne la sécurité sociale, les frais d’accouchement sont remboursés à 100% du tarif de convention …. ce qui veut dire que la prise en charge dépend du lieu ..

Ainsi, la prise en charge peut être suffisante ou faible selon le lieu de l’enfantement : hôpital public, clinique conventionnée, clinique non conventionnée.

Le remboursement par la Sécu dans les 3 cas est de 313,52 euros (+104 euros pour des jumeaux). 522,50 euros sont remboursés en cas de césarienne.

Dans le cas d’un hôpital public, les « frais de confort » restent à charge comme dans les cliniques, conventionnés ou pas, où les coûts de dépassement d’honoraires et de péridurale sont aussi en plus.

En ce qui concerne le forfait hospitalier, il est intégralement pris en charge du 1er jour du sixième mois de grossesse jusqu’au 12e jour après l’accouchement.
Les frais de transport à l’hôpital ou à la clinique, en ambulance ou autre moyen de transport, peuvent être aussi pris en charge sur prescription médicale.

Pour faire des économies, l’Etat tente de réduire le nombre de jours passés à l’hôpital lors d’un accouchement.

Après l’accouchement, 100% pour 10 séances sont remboursés après accord de la Caisse d’Assurance Maladie.

Et la mutuelle ?

Pour un accouchement, une mutuelle santé prend en charge les frais restés à la charge de la maman (avec la limite des capacités d’indemnisation) sachant que parfois et notamment dans les cliniques privées, les dépassements d’honoraires peuvent atteindre 3 fois le tarif de convention.

Une mutuelle propose principalement:

– la prise en charge du ticket modérateur

– la prise en charge des frais non couverts par l’assurance santé

– la dispense de l’avance de frais dans les hôpitaux et cliniques privés

– une participation aux frais de rééducation postnatale

Même enceinte de 7 ou 8 mois, une maman peut encore souscrire à une mutuelle pour se faire mieux rembourser les frais de l’accouchement et avoir accès à des soins annexes.

 

A propos de Quel remboursement pour un accouchement ?

Commenter ou poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies permettent de personnaliser contenu et annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer