Quels sont les différents traitements du cancer du sein ?

Le traitement du cancer du sein est individuel et repose sur la décision d’une équipe médicale pluridisciplinaire qui comprend généralement un oncologue, un chirurgien et un pathologiste. Le traitement est conçu en fonction de l’étendue de la maladie, du type de tumeur et des paramètres immunohistochimiques détaillés de la tumeur. Les médecins tiennent également compte de l’état de santé général des patients ainsi que de leurs préférences.

Traitement chirurgical

La grande majorité des femmes chez qui un carcinome a été diagnostiqué subissent un traitement chirurgical au cours duquel la tumeur et les ganglions éventuellement touchés sont retirés. La chirurgie est généralement suivie d’un traitement complémentaire, qui comprend une chimiothérapie, une radiothérapie (rayonnement) ou une hormonothérapie. Le traitement chirurgical du cancer du sein a beaucoup évolué ces dernières années et, grâce à la prévention, de nombreuses tumeurs sont détectées à un stade précoce. Une raison connexe est qu’une grande partie des femmes ne subissent qu’une chirurgie mineure pour préserver le sein.

Ablation chirurgicale du néoplasme tout en préservant le sein. Le médecin retire uniquement la tumeur et une petite quantité de tissu environnant. La chirurgie peut être précédée d’un traitement anticancéreux visant à réduire la taille de la tumeur.
Ablation chirurgicale de tout le sein (mastectomie). Dans cette opération, le sein entier est enlevé. Dans certains cas, l’ablation du sein est adaptée à une reconstruction ultérieure du sein.
Ablation du ganglion sentinelle (biopsie du ganglion sentinelle). Il s’agit du premier ganglion (dit ganglion sentinelle) vers lequel s’écoule la lymphe de la tumeur. Ce ganglion est enlevé et si aucune cellule cancéreuse n’y est trouvée à l’examen histologique, le risque de cancer du sein dans d’autres ganglions lymphatiques est négligeable. Cela permet aux médecins de les préserver et de minimiser ainsi les complications ultérieures, comme le gonflement du bras (lymphoedème) résultant de l’ablation de plusieurs ganglions. Si le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques, les médecins procèdent à leur ablation.

Un mot sur la reconstruction mammaire : La chirurgie curative peut être suivie d’une reconstruction du sein à l’aide d’implants mammaires ou du propre tissu graisseux du sein. Votre médecin référent discutera avec vous des possibilités de reconstruction mammaire.

Radiothérapie

Les radiations détruisent les cellules cancéreuses à l’aide d’une puissante source de rayonnement radioactif. Les radiations sont le plus souvent effectuées à l’aide de machines, mais les médecins peuvent placer une source radioactive à l’intérieur de votre corps où elle affecte les tissus environnants. Le traitement dure généralement entre trois jours et six semaines. Les effets secondaires courants sont la fatigue et les rougeurs de la peau qui ressemblent à un coup de soleil.

Chimiothérapie

Les cytostatiques sont des médicaments qui détruisent les cellules à croissance rapide. Ils sont le plus souvent utilisés lorsqu’il existe un risque élevé de récidive ou si le cancer s’est déjà propagé à d’autres parties du corps. Une chimiothérapie est parfois administrée avant l’opération pour réduire la tumeur et faciliter son ablation. Les effets secondaires courants des cytostatiques sont la perte de cheveux, les nausées et les vomissements, la fatigue et un risque accru d’infection.

Hormonothérapie

La croissance de certaines tumeurs du sein est déterminée par les hormones. Ces cancers possèdent à leur surface des récepteurs pour les hormones sexuelles féminines et l’hormonothérapie bloque ces hormones, empêchant ainsi la tumeur de se développer ou de récidiver. Un traitement est souvent prescrit pour empêcher la formation de nouvelles tumeurs après l’ablation chirurgicale de la tumeur.

Soins palliatifs

Les soins palliatifs ne se concentrent pas sur le traitement de la maladie mais aident les patients à soulager la douleur et les autres symptômes associés aux maladies graves afin d’améliorer leur qualité de vie.

Thérapies complémentaires et alternatives

Il n’existe pas de traitement alternatif qui puisse résoudre le cancer du sein cependant, les thérapies alternatives qui complètent l’approche conventionnelle peuvent aider à gérer les effets secondaires du traitement, comme la fatigue, etc. Les probiotiques, les compléments alimentaires à base de bêta-glucanes ou les infusions de vitamine C peuvent être appropriés. Si vous envisagez d’intégrer des méthodes alternatives dans votre traitement, veillez à consulter votre médecin.

D’une manière générale, que ce soit pour un cancer du sein ou tout type de cancer, il est préférable de solliciter un second avis médical. C’est d’ailleurs ce que propose le site DeuxièmeAvis.fr, un site, qui porte bien son nom vous l’avouerez. En quelques mots, ce site vous aide à obtenir un deuxième avis médical auprès d’experts de santé. Cliquez-ici pour en savoir .

Comment gérer le diagnostic et le traitement ?

Le cancer du sein est une maladie grave, et l’annonce du diagnostic est généralement un choc. En outre, le traitement est un processus difficile qui touche tous les niveaux d’expérience. Voici quelques conseils qui peuvent vous aider à vous sentir mieux pendant cette période difficile.

– Ne renoncez pas au sport. Incorporez la marche, la natation, le yoga, le tai-chi ou le qi kung ou la danse thérapeutique des cinq rythmes à votre routine.
– Apprenez à contrôler votre stress. Relaxation, méditation, exercices de pleine conscience – la pleine conscience et d’autres techniques de réduction du stress peuvent avoir un effet très positif sur la façon dont vous vous sentez.
– Trouvez un moyen d’exprimer les émotions qui seront présentes en rapport avec votre diagnostic. Vous pouvez tenir un journal, participer à un groupe de soutien ou parler à un thérapeute.
– Passez du temps avec les personnes que vous aimez. Cela peut faire une grande différence dans la façon dont vous vivez le traitement. Si vous avez des insécurités ou des angoisses concernant votre vie intime, parlez-en avec votre partenaire.

Des informations détaillées sur vos options de traitement et les étapes à suivre peuvent réduire le niveau d’anxiété que vous ressentirez. De plus, parler à quelqu’un qui a traversé cette épreuve et a réussi à s’en sortir peut être très valorisant. Il existe un certain nombre d’organisations qui se consacrent à l’aide et au soutien des patients atteints de cancer.

A propos de Quels sont les différents traitements du cancer du sein ?

Commenter ou poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer